Bilan des grandes tendances du marché de l’emploi en 2019

Le site Golden Bees, spécialisé dans le recrutement programmatique, vient de publier une infographie illustrant les grandes tendances du marché de l’emploi en 2019. Quels sont les secteurs les plus attractifs ? Où et quand les candidats envoient-ils leur candidature ? Découvrez les conclusions de cette étude réalisée à partir de 2 millions d’offres d’emploi.

Quels sont les secteurs d’activité qui ont recruté le plus en 2019 ?

Parmi les nombreux secteurs d’activité qui existent, la première position revient au domaine de la Vente, du Commerce et de la Grande Distribution avec 15% du total des offres d’emploi diffusées. Les métiers les plus représentés sur le marché de l’emploi en 2019 sont la relation technico-commerciale, le marketing et la supervision des ventes, ou encore l’assistanat commercial.

En seconde position on retrouve le secteur très dynamique du Transport et de la Logistique. Il représente 14% des offres diffusées en 2019.  Les postes de magasiniers, préparateurs de commandes, conducteurs d’engins et manutentionnaires sont bien évidemment les plus convoités.

Enfin, sur la dernière marche du podium, le secteur du Bâtiment et des Travaux Publics n’a pas à rougir. Au total, 13% des offres en ligne concernaient ce domaine, ce qui représente une augmentation de 2% par rapport à 2018. Les postes de conducteurs de travaux, de travaux paysagers ou encore de conception étaient très nombreux en 2019.

Les trois secteurs d’activité qui recrutent le moins

L’étude révèle également les trois secteurs d’activité qui ont recruté le moins en 2019. En première place, on retrouve les métiers de l’audiovisuel, du spectacle et des loisirs. Seulement 0,10% des offres publiées par les entreprises concernaient ces métiers. Notons qu’il est fréquent que les sociétés de ce domaine recrutent du personnel autrement, via la cooptation ou encore grâce aux candidatures spontanées.

En 2019, l’agriculture dans son ensemble n’a pas été très représentée sur les sites emploi. Seulement 0,18% des offres ont concerné ce domaine pourtant victime d’une pénuerie de profils importante. Là encore, les moyens mis en oeuvre pour trouver du personnel sont rarement liés aux nouvelles technologies et aux jobboards. Enfin, le domaine de la puériculture n’a représenté que 0,5% des offres d’emploi.

Des métiers de plus en plus attractifs dans le marketing et la communication

Toujours selon Golden Bees, les métiers du marketing, de la communication et de l’édition ont attiré de nombreux candidats, avec un taux d’attractivité de 251 % (taux du volume de candidatures sur le volume d’offres d’emploi diffusées) ! Ensuite, les métiers de l’achat, du juridique, de la qualité ou encore des ressources humaines ont également séduit, générant un taux d’attractivité de 219%. Enfin, les professionnels de l’accueil, du secrétariat et de l’administration ont postulé à de nombreuses offres (taux d’attractivité de 162%).

A l’inverse, les métiers les plus pénuriques en candidatures étaient ceux de la puériculture, du médical et du BTP.

Quels sont les types de contrat de travail les plus fréquents ?

Il y a encore quelques années, le CDI était le graal pour tous les salariés, qu’ils démarrent dans la vie professionnelle ou qu’ils soient en fin de carrière. Aujourd’hui, la tendance s’inverse gentiment mais sûrement. D’après l’étude sur les tendances du marché de l’emploi en 2019, 44% des offres publiées étaient des CDI. Les contrats d’intérim arrivent en deuxième position avec 38% des offres, notamment dans l’industrie et le transport. Enfin, le contrat à durée déterminée (CDD) arrive à la troisième place avec 13% des offres, principalement dans les secteurs du nettoyage, du médical, de l’esthétique ou encore de l’environnement.

Le saviez-vous ?

Un fait amusant sur l'intérim est que le terme lui-même vient du latin "interim", qui signifie "pendant ce temps". L'idée derrière l'intérim est donc de fournir une solution temporaire pendant que l'on cherche quelque chose de plus permanent. Cela reflète la nature flexible et adaptable du travail intérimaire, qui peut être une option idéale pour ceux qui cherchent des opportunités professionnelles ponctuelles ou temporaires.

Le marché de l’emploi selon les régions de France

Sans surprise, les trois régions de France les plus attractives en 2019 étaient l’Ile-de-France, la Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) et les Hauts-de-France. Elles ont connu un taux d’attractivité exponentiel avec respectivement 158%, 96% et 93%.

Les candidats postulent davantage en début de semaine

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les candidats qu’ils soient en poste ou à la recherche d’un emploi, ont tendance à postuler à des offres en semaine, et plus précisément entre le lundi et le mercredi. Cette tendance s’observe sur 51% des candidatures enregistrées. A l’inverse, seulement 19% des candidatures sont envoyées pendant le week-end.

Enfin, les candidats continuent de postuler majoritairement depuis un ordinateur fixe ou portable (68% des candidatures) mais le mobile continue de prendre une place importante dans le processus de candidature.

""

Source : Golden Bees

Recrutez avec LIP
Retour en haut