Zoom sur le marché de l’emploi pour les personnes en situation de handicap

Du 20 au 26 novembre 2023, l’ADAPT organise la semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées. L’occasion pour nos professionnels du recrutement de faire le point sur le marché de l’emploi handicap en France.

Les trois thématiques de la SEEPH 2023

Cette année, trois thématiques sont mises à l’honneur à l’occasion de la semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées :

  • Le numérique : zoom sur l’accessibilité des outils en ligne, les impacts et opportunités du télétravail, le niveau d’emploi des personnes en situation de handicap ;
  • L’école inclusive : sensibiliser dès le plus jeune âge pour limiter les ruptures de parcours scolaire et professionnel ;
  • Le handicap invisible : comment les employeurs peuvent-ils accompagner et fidéliser leurs salariés concernés ?

Pendant une semaine, différentes actions seront menées partout en France et en Europe afin de mettre en avant les travailleurs handicapés qui rencontrent des difficultés à entrer sur le marché du travail malgré une volonté de faire/fer.

Des offres d’emploi pour tous les profils sur Groupe LIP !

Sur Groupe LIP plus de 1 800 offres d’emploi en CDI, CDD et intérim sont disponibles chaque jour. Selon votre handicap, qu’il soit physique ou mental, vous savez quels sont les métiers que vous pouvez exercer. Comme une personne valide, vous avez suivi des études et/ou des formations professionnalisantes vous permettant d’acquérir les compétences nécessaires pour décrocher un poste.

Pour mettre toutes les chances de votre côté lors de votre recherche d’emploi handicap, consultez les offres en ligne et postulez à toutes celles qui vous intéressent et pour lesquelles vous avez le profil recherché.

Nos chargés de recrutement étudient chaque candidature avec soin afin de mener des entretiens de recrutement personnalisés. Vous avez toutes vos chances, ne passez pas à côté de votre nouvelle carrière !

L’obligation d’employer des travailleurs handicapés

Depuis 2005 et la loi surnommée “handicap”, “toutes les entreprises du secteur privé occupant au moins 20 salariés doivent employer des personnes handicapées (à temps plein ou partiel) dans la proportion de 6 % de leur effectif total”. C’est ce que l’on appelle “l’effectif d’assujettissement” (source : ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion). Elle s’applique également dans la fonction publique, selon des modalités particulières. D’après l’Agefiph, 103 700 entreprises sont concernées par cette obligation.

Une entreprise qui doit se conforter à cette obligation suite à l’accroissement de son effectif ou à sa création dispose d’un délai de trois ans pour répondre aux exigences du gouvernement.

Enfin, dans le cas où une entreprise ne respecte pas l’obligation d’employabilité de travailleurs handicapés, elle se voit contrainte de verser une contribution annuelle à l’Agefiph pour chaque salarié qu’elle devrait embaucher. C’est le cas de 9% des établissements en 2020.

Le saviez-vous ?

Un fait amusant sur l'intérim est que le terme lui-même vient du latin "interim", qui signifie "pendant ce temps". L'idée derrière l'intérim est donc de fournir une solution temporaire pendant que l'on cherche quelque chose de plus permanent. Cela reflète la nature flexible et adaptable du travail intérimaire, qui peut être une option idéale pour ceux qui cherchent des opportunités professionnelles ponctuelles ou temporaires.

Qui sont les bénéficiaires de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés (BOETH) ?

  • Les personnes qui ont obtenu la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) ;
  • Les victimes d’accident du travail ou de maladie professionnelle, titulaires d’une rente, ayant une incapacité partielle permanente au moins égale à 10% ;
  • Les titulaires d’une pension d’invalidité, si celle-ci réduit d’au moins des deux tiers leur capacité de travail ;
  • Les anciens militaires titulaires d’une pension d’invalidité ;
  • Les sapeurs-pompiers volontaires victimes d’un accident dans l’exercice de leurs fonctions ;
  • Les titulaires de la carte d’invalidité ;
  • Les bénéficiaires de l’allocation adulte handicapé ;
  • Les agents reclassés ;
  • Les titulaires d’un emploi réservé.

Les entreprises encouragées à proposer des emplois adaptés au handicap

Au quotidien, l’Agefiph (association pour la gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées) accompagne les entreprises dans la construction de leur politique liée au handicap. Elle intervient également auprès des centres de formation pour les aider à optimiser les parcours de formation pour les travailleurs handicapés. Leur objectif est simple : ouvrir le marché de l’emploi aux personnes handicapées, trop souvent exclues du monde professionnel en raison de leur situation.

Obtenir la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH)

En 2017, 2,8 millions de Français (soit 7% de la population totale) étaient ce que l’on appelle des “travailleurs handicapés”. Ces personnes, obligatoirement âgées de plus de 16 ans, ont obtenu la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé, appelée communément RQTH, auprès de la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées. Grâce à cette reconnaissance officielle, vous affirmez être apte à travailler selon vos capacités liées à votre handicap.

Pour en savoir plus à ce sujet, consultez notre article “Comment trouver un emploi quand on est handicapé ?”

L’emploi handicap en France, où en est-on ?

Selon l’Observatoire de l’emploi et du handicap publié en novembre 2020, 8,2% des demandeurs d’emploi étaient en situation de handicap fin juin 2020, ce qui représente 493 156 personnes. Seulement 27 718 recrutements de ces salariés ont été menés au cours des six premiers mois de l’année. En 2019, 938 000 salariés RQTH occupaient un emploi selon Talenteo.

Près de 50% des demandeurs d’emploi en situation de handicap ont 50 ans et plus (contre 26% de l’ensemble des publics) et 25% de ces chômeurs inscrits à Pôle Emploi sont bénéficiaires de l’Allocation aux adultes handicapés (AAH), une aide financière permettant de percevoir un minimum de ressources.

Les métiers et secteurs d’activité plébiscités par les travailleurs handicapés

Trois domaines professionnels sont surreprésentés par les demandeurs d’emploi bénéficiaires de l’obligation d’emploi (DEBOE) : l’installation et la maintenance, le support à l’entreprise et l’agriculture.

En revanche, les services à la personne et à la collectivité, le support à l’entreprise et le commerce sont les secteurs d’activité qui attirent davantage ces personnes, et les opportunités sont nombreuses !

Recrutez avec LIP
Retour en haut