Emploi nucléaire en CDI, CDD et intérim : c’est le moment de postuler !  

Plongez dans le monde fascinant du marché de l’emploi nucléaire où les perspectives professionnelles sont très nombreuses en CDI, CDD et intérim. C’est un secteur dynamique, pourtant méconnu et souvent critiqué, malgré son importance capitale pour la société française. Nos agences intérim hyperspécialisées recrutent un large éventail de profil pour répondre aux besoins des industries et prestataires du nucléaire.

De nombreux emplois possibles dans le nucléaire

La filière nucléaire, c’est le fleuron de l’industrie française. Avec ces 220 000 salariés employés dans plus de 3 000 entreprises présentes sur tout le territoire, le nucléaire est la troisième filière industrielle française, juste après l’automobile et l’aéronautique.

Entre la construction de nouvelles centrales, l’entretien et la maintenance des plus anciennes, la production quotidienne d’électricité, la gestion des déchets et la recherche, les emplois dans le nucléaire sont très nombreux. Il existe en effet une multitude de métiers techniques, ouverts à tous les profils, du CAP au bac +5.

Comment trouver un emploi dans le nucléaire

Dans le paysage professionnel en constante évolution de cette filière, trouver un emploi peut sembler à la fois stimulant et complexe. Pourtant, il existe une dynamique intéressante : pour de nombreux métiers tels que tuyauteur et soudeur, il existe déjà une pénurie de candidat. Ce manque de main-d’œuvre va de plus s’accentuer dans le futur. Face à cette demande et à l’urgence croissante de combler ces lacunes, l’agence nucléaire LIP de Lyon et la société Monteiro se sont engagées à jouer un rôle majeur. Un programme de formation nucléaire a donc été créé afin d’ouvrir les portes de l’industrie atomique aux candidats motivés.

Les professionnels du secteur peuvent eux se tourner vers nos agences spécialisées. Forts de leur expertise et de leur compréhension des métiers du nucléaire, nos chargés d’affaires guident tous les candidats et intérimaires dans leur parcours professionnel. Grâce à une analyse approfondie des compétences et des aspirations de chacun, nos équipes peuvent proposer les postes les plus adaptés et les plus épanouissants.

Choisir l’intérim pour travailler dans le secteur nucléaire est une idée judicieuse. Cela permet non seulement de saisir rapidement les opportunités offertes par une industrie en pleine croissance, mais aussi de bénéficier d’un accompagnement sur mesure. Grâce à notre réseau d’agences spécialisées dans le nucléaire, votre carrière professionnelle ne peut que décoller !

Les métiers qui recrutent dans l’industrie nucléaire :

  • Soudeur H/F ;
  • Chef de projet H/F ;
  • Techniciens radioprotection H/F ;
  • Tuyauteur H/F ;
  • Chaudronnier H/F ;
  • Calorifugeur H/F ;
  • Opérateur en centrale nucléaire H/F ;
  • Radioprotectionniste H/F ;
  • Automaticien H/F ;
  • Peintre industriel H/F ;
  • Etc.

La sécurité : primordiale dans la filière nucléaire

Au cœur des emplois dans le nucléaire, un impératif est incontestable : la sécurité. Dans ce secteur hautement technique et spécialisé, la sécurité des employés et de l’environnement est une priorité absolue. Étant donné la nature délicate des opérations et des matériaux utilisés, des mesures rigoureuses sont mises en place pour garantir la sûreté à chaque étape. Ainsi, les collaborateurs de la filière sont formés pour respecter des normes de sécurité très strictes et réagir convenablement en cas d’urgence. C’est pourquoi, en plus des formations spécifiques à chaque poste de travail, des habilitations sont nécessaires et doivent être renouvelées régulièrement par tous les salariés. De plus, de fréquentes visites médicales obligatoires garantissent aux salariés une protection et un suivi en termes de santé.

Minimiser l’impact environnemental

La sécurité environnementale est une priorité majeure dans cette filière. Pour minimiser les impacts négatifs sur la nature et les générations futures, des protocoles et des contrôles stricts sont mis en place. Malgré sa mauvaise réputation, le nucléaire est une des manières les plus sûres et écologiques de produire de l’électricité. Grâce à l’apport conjoint des énergies renouvelables et du nucléaire, la décarbonisation de la production d’électricité est donc tout à fait possible. Reste le problème des déchets nucléaires. Heureusement, 90 % des déchets produits par l’industrie sont aujourd’hui gérés de façon viable et pérenne. La radioactivité de ces matériaux baisse avec le temps, il s’agit ainsi de stocker et d’isoler ces déchets pour les rendre inoffensifs. Choisir de travailler dans cette industrie, c’est donc œuvrer au quotidien pour la transition écologique.

Le nucléaire : une spécialité française

La France est le leader mondial de l’énergie nucléaire. Au début du XXᵉ siècle, plusieurs scientifiques français de renoms (Henri Becquerel, Marie Curie…) ont participé aux recherches internationales qui ont conduit à la découverte de la fission atomique. C’est le phénomène fondamental dans le domaine nucléaire qui implique la division du noyau d’un atome. Ceci conduit à une production considérable d’énergie thermique. Cette énergie thermique est ensuite utilisée pour chauffer de l’eau et produire de la vapeur qui alimente à son tour des turbines produisant de l’électricité. Cette vapeur n’est pas radioactive et c’est elle que l’on voit s’échapper des centrales sous forme de fumée blanche. Aujourd’hui, l’Hexagone compte 56 réacteurs qui utilisent ce procédé de fission nucléaire. Répartis sur tout le territoire, ils produisent près de 70 % de l’électricité que nous utilisons tous les jours. La France est le pays qui utilise le plus l’énergie atomique pour produire de l’électricité. Cette spécificité nationale fait du nucléaire un terreau fertile pour les débouchés professionnels. Avec l’allongement de la durée de vie des réacteurs et le développement des énergies nucléaires de nouvelle génération, les perspectives d’emploi dans le nucléaire sont très favorables et cela va s’accentuer dans le futur.

Création de 100 000 emplois dans le nucléaire en 10 ans

Après quelques années de désintérêt, la filière de l’atome va connaître une croissance exceptionnelle. En effet, la France projette la construction d’au minimum six réacteurs nouvelles générations. Pour réussir ce pari, l’industrie nucléaire va donc devoir recruter et former 100 000 professionnels en 10 ans. Ces recrutements vont évidemment concerner des postes qualifiés, mais pas uniquement. C’est un défi industriel immense, mais aussi une formidable opportunité pour toutes les personnes qui souhaitent se lancer.

Recrutez avec LIP
Retour en haut