Déduisez vos frais de télétravail de vos impôts sur le revenu

Du jour au lendemain, des millions de salariés français se sont retrouvés à travailler chez eux, derrière un ordinateur. Nombreux sont ceux qui n’étaient pas équipés et qui ont dû investir dans du matériel informatique. Nous avons alors une bonne nouvelle : certains de vos frais de télétravail sont déductibles des impôts ! On vous explique tout 😉

Combien coûte le télétravail pour un salarié ?

Pour un salarié, il est difficile de calculer le montant des dépenses engendrées par la mise en place du télétravail partiel ou total. Il faut inclure les frais d’eau et d’électricité ainsi que les achats de fournitures de bureau si elles n’ont pas été fournies par l’employeur (imprimante, casque, écran…).

D’après le cabinet ConvictionsRH qui a évalué les frais supplémentaires liés au télétravail, le coût varie de 13 à 174 euros ! Le montant dépend du profil du salarié, de la superficie de son logement et de sa localité.

S’il peut augmenter vos factures d’énergie, le télétravail a permis à de nombreux Français de réaliser des économies ! Tout d’abord, les frais de transport ont tout simplement disparu et c’est un poste de dépense non-négligeable que ce soit en transport en commun ou en voiture. Ensuite, finis les restaurants entre collègues où vous aviez l’habitude de dépenser entre 15 et 20 euros par jour. À la place, vous avez cuisiné des plats faits maison qui vous reviennent bien moins cher, y compris si on compare avec votre menu sandwich-boisson-dessert.

Déclarer les frais engagés au titre du télétravail aux impôts

Dans une page dédiée à ce sujet, le service des impôts dresse la liste des frais professionnels liés au télétravail que vous pouvez déclarer afin de bénéficier d’une déduction de votre impôt sur le revenu :

  • Frais de communication (abonnement, souscription à une offre internet ..) ;
  • Frais de fournitures et d’imprimés (dépenses de cartouches d’encre, de ramettes de papier) ;
  • Achat de mobilier et matériel informatique pour les besoins de votre activité professionnelle.

Attention, vous pouvez effectuer cette démarche seulement si vous avez opté pour la déduction au réel de vos frais pros !

Il est également possible que votre employeur vous ait versé une allocation destinée à couvrir vos frais. Il peut s’agir d’un remboursement d’une partie de votre abonnement internet ou d’une prime forfaitaire. Dans ce cas, vous ne devez pas déclarer vos frais car l’allocation versée par votre employeur est exonérée d’impôt sur le revenu.

Les espaces de coworking en plein boom !

L’accélération subite du télétravail avec la crise de la Covid-19 a également été bénéfique pour les espaces de coworking. Il s’agit de bureaux partagés par plusieurs entreprises (start-up ou freelance la plupart du temps) pour diminuer les frais de location. C’est également un lieu d’échanges professionnels importants, de “réseautage” qui rencontre un franc succès, notamment auprès des microentrepreneurs. La location de l’espace peut être incluse dans les frais de télétravail déductibles des impôts.

Emplois compatibles avec le télétravail

  • Développeur web H/F
  • Téléprospecteur H/F
  • Gestionnaire de paie H/F
  • Assistant administratif / ressources humaines H/F
  • Comptable H/F
Recrutez avec LIP
Retour en haut