Nicolas nous présente la nouvelle agence d’intérim à Albi

Direction le Tarn pour découvrir l’activité de notre toute nouvelle agence d’intérim à Albi, menée avec détermination et enthousiasme par Nicolas Ramos. Après 18 ans dans le milieu du travail temporaire, ce Directeur d’Agences Multi-Site nous raconte son ascension, de ses débuts en tant que stagiaire à l’ouverture d’une nouvelle agence LIP dans le cadre du Projet 24.

Bonjour Nicolas ! Pourrais-tu te présenter ?

Nicolas Ramos, je suis Directeur d’Agences Multi-Site sur les agences d’intérim LIP de Blagnac et Albi. Je travaille depuis 18 ans dans l’intérim. J’ai débuté ma carrière en effectuant un stage en agence de travail temporaire au cours de mon master AES, spécialité administration et gestion des entreprises. En 2005 j’ai été embauché chez Vediorbis, qui a ensuite été racheté par Randstadt.

J’ai commencé en tant que chargé de recrutement, puis je suis devenu chargé d’affaires. Suite à la fusion de Vediorbis et Randstadt, je suis retourné travailler dans la première agence, celle où j’avais été stagiaire, afin de développer les métiers du bâtiment. En 2012, j’ai évolué sur un poste de responsable adjoint, puis directeur d’agence après le rachat de l’agence de Blagnac par le Groupe LIP. On m’a ensuite proposé de devenir Directeur Multi-site et d’ouvrir un nouvel établissement à Albi. Voilà, en 18 ans je suis passé de stagiaire à directeur de plusieurs agences d’intérim.

Beau parcours ! Peux-tu nous parler de ton agence d’intérim à Albi ? Depuis quand est-elle ouverte ?

Notre agence d’intérim à Albi a été créée il y a maintenant 1 an. Le Groupe LIP souhaitait me faire évoluer dans ma carrière et m’a proposé l’ouverture de cette agence dans le cadre du Projet 24, qui consiste en la création de 24 nouvelles agences LIP en 24 mois. Pour ces implantations, on visait principalement les villes de 50 000 habitants. Albi rentrait dans les critères et faisait partie de mon périmètre, j’ai accepté de relever le défi !

Combien êtes-vous dans l’équipe de ta nouvelle agence d’intérim à Albi ?

J’ai recruté deux chargés d’affaires pour cette nouvelle agence LIP. D’abord Murielle puis Baptiste qui nous a rejoint en octobre. Le binôme à l’air stable, on va pouvoir bien travailler ! Surtout que notre agence est très bien placée, en plein centre-ville d’Albi et à proximité des autres enseignes de travail temporaire.

Quelles sont les spécialités de l’agence d’intérim à Albi ?

Notre agence d’Albi est spécialisée en industrie et bâtiment, mais du fait de notre ouverture récente, on ne ferme pas la porte à des postes dans les métiers du tertiaire, ou du transport. Notre typologie de client est assez variée avec des TPE, des artisans, quelques PME, mais également de gros sites industriels : comme les Laboratoires Pierre Fabre, les sites viticoles, ou la verrerie qui est une activité historique à Albi.

Notre bassin d’emploi n’est pas comparable à celui des grandes villes, le marché est restreint. Albi est une ville de taille modeste, tout le monde se connaît. Les recrutements fonctionnent beaucoup par le réseau, ou la famille. Notre agence est encore récente, et il nous faut montrer patte blanche pour gagner la confiance des clients locaux. Mais nous y arrivons !

Avez-vous des CDI-Intérimaire dans votre agence d’intérim albigeoise ?

J’aimerais bien ! Mais l’activité de l’agence d’intérim à Albi en est encore à ses débuts. Pour l’heure nous proposons en majorité des missions d’intérim, pour des contrats courts, à la semaine ou à la quinzaine. Il n’est pas rare que les meilleurs profils soient par la suite embauchés par les clients. C’est le jeu…

Tu es responsable de deux agences d’intérim LIP, leur arrive-t-il de travailler en collaboration ?

Lorsque cela est possible oui, bien sûr. Nous avons des intérimaires de Blagnac qui travaillent à Albi et inversement. On intervient sur une grande partie du Tarn. Mais l’agence d’intérim de Blagnac est vraiment spécialisée dans le gros-œuvre et il existe très peu d’entreprises de ce secteur d’activité à Albi. Les Albigeois recherchent plutôt des postes à Toulouse car les salaires y sont plus attractifs.

Quels sont les métiers les plus recherchés dans le bassin d’emploi d’Albi ?

Tous les métiers ! Je suis devant mon ordinateur, nous avons 16 commandes d’ouvertes pour aujourd’hui et les professions concernées sont très variées : plombier, électricien, maçon, opérateur de production, soudeur métallier, chaudronnier, opérateur sur commande numérique… Les entreprises albigeoises sont confrontées à de vrais difficultés de recrutement, dans de nombreuses spécialités.

Comment parvenez-vous à trouver les bons candidats ?

Nous mettons différents dispositifs en place pour trouver des professionnels. Par exemple, nous sommes en partenariat avec des programmes pour former des maçon et maçons VRD. Nous sommes aussi en contact avec l’Afpa, un organisme de formation pour permettre à nos intérimaires de monter en compétences et d’accéder à plus de missions. Nous avons organisé avec Pôle emploi des réunions d’informations collectives destinées aux personnes en recherche d’emploi.

On reste une jeune agence et notre vivier de candidats est encore en construction. On utilise beaucoup les jobboards et Tarn Emploi pour diffuser nos annonces. On se rend aux salons de l’emploi pour capter des candidatures…. Il y a pleins de choses à faire pour trouver des profils intéressants !

Selon toi, pourquoi vos intérimaires choisissent de travailler en intérim ?

Pour percevoir une meilleure rémunération, bien sûr, mais pas seulement. Les intérimaires savent qu’avec notre agence d’intérim à Albi ils bénéficient d’un service sur mesure avec un chargé d’affaire qui les connait, qui comprend leurs attentes, leurs besoins. Ils savent qu’on fait le maximum pour leur trouver du travail.

Et chez LIP, les travailleurs sont choyés ! Pour nous, l’intérimaire est aussi un client, au même titre que les entreprises utilisatrices, et il faut être en mesure de les satisfaire ! Ils sont en échange direct avec leur chargé de recrutement LIP. Nous faisons notre possible pour instaurer une relation de confiance, on les écoute, il se crée une forme de proximité entre le chargé d’affaires et le salarié. Si par exemple ils ont besoin d’acquérir une nouvelle compétence, ils savent qu’ils peuvent nous faire une demande de formation.

Toi qui as débuté ta carrière dans les agences de travail temporaire, as-tu l’impression que l’image de l’intérim a évolué ?

Le statut d’intérimaire est aujourd’hui mieux reconnu. Il y a quelques années, le travail temporaire était socialement, peu considéré, peu valorisé. Certaines sociétés faisaient appel à des intérimaires pour des missions peu gratifiantes mais ce n’est plus le cas à l’heure actuelle. Les gens comprennent que l’intérim, c’est aussi un choix de vie, une liberté. Les entreprises jouent de plus en plus le jeu, en accordant des primes et des avantages aux intérimaires par exemple. Et surtout en leur proposant des missions à la hauteur de leurs compétences. Les recruteurs ont compris que les agences d’intérim sont un bon moyen de recevoir des candidatures qualifiées.

Après 15 ans dans l’intérim, qu’est-ce qui te plaît le plus dans ce métier ?

Ce qui me plaît vraiment, ce sont les relations humaines. J’ai des gars avec qui je travaille depuis 15 ans, des clients aussi. Bien sûr, j’aime le challenge, l’idée de sans cesse relever les objectifs. Mais la partie “humaine” de mon métier, le fait d’accompagner les salariés et de les voir évoluer, c’est ce qu’il y a de plus valorisant à mes yeux. Donner du travail à quelqu’un, c’est un geste fort. Les gars nous remercient et c’est gratifiant. J’essaye toujours de me mettre à leur place pour répondre aux besoins de nos intérimaire, et de nos clients. Placer l’humain au centre de nos actions, cela crée un lien de confiance qui perdure. C’est le plus important.

Et que t’as apporté ton nouveau poste de Directeur d’Agences Multi-Site ?

J’aime beaucoup accompagner mes équipes, notamment les nouveaux, leur transmettre mon expérience. Je suis super content de mes chargés d’affaires. Ce sont des personnes investies, à l’écoute, qui mettent tout en œuvre pour répondre aux demandes. On est à fond ! On va fêter le premier anniversaire de notre agence d’intérim la semaine prochaine. On va aller se faire un resto tous ensemble !

J’ai un très beau métier. NOUS avons un très beau métier. Celui de trouver du travail à des gens tous les lundis. C’est une mission qui a du sens. On peut dire que je suis comme Pharrell Williams… Happy !

Recrutez avec LIP
Retour en haut