L’agence intérim à Berlaimont présentée par sa directrice Géraldine

Dans une petite ville de 3 000 habitants seulement, notre agence intérim à Berlaimont se démarque de l’ensemble du réseau LIP. Qui mieux que Géraldine Lecomte, directrice de cette agence atypique depuis plus de 10 ans, pour nous en parler ? C’est parti !

Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Géraldine, j’ai 51 ans et je suis maman d’une fille de 22 ans. Je suis originaire du Sambre Avesnois. Mon parcours est assez atypique pour être honnête. J’ai suivi des études générales avant de m’orienter dans l’artisanat puis la grande distribution.

À la suite d’un souci de santé, j’ai dû faire une reconversion professionnelle. J’ai repris des études dans le commerce et la vente, et j’ai validé mon diplôme grâce à des stages en agence d’intérim. C’est comme ça que j’ai eu l’opportunité de découvrir l’intérim et enfin d’arriver chez LIP. Finalement, cela fait 18 ans que j’exerce dans le domaine du travail temporaire.

Comment es-tu arrivée chez LIP et quel est ton poste actuel ?

J’ai rejoint le Groupe Eurodeal en 2010 puis la société a été rachetée en 2019 par le Groupe LIP. Je suis directrice de l’agence intérim à Berlaimont depuis une dizaine d’années. Je m’occupe de toute la partie commerciale, du suivi des clients, du management de mon équipe et de la gestion de mon centre de profits. Je suis très rigoureuse, carrée. C’est d’ailleurs une étiquette qu’on me colle mais je suis convaincue qu’on ne peut pas passer à côté de nos obligations et de nos process, la sécurité et le respect de la législation sont non-négociables !

C’est un vrai métier, on peut le vivre de manière très agréable ou pas, en fonction des aléas. Moi, je compte bien finir ma carrière dans ce secteur !

Présente-nous ton agence intérim à Berlaimont

Avec plaisir ! Nous sommes situés à Berlaimont donc. À l’époque de notre emménagement, on nous disait qu’on était dingue de partir dans une petite commune. Finalement, on s’est rapproché de nos clients et on touche un public totalement différent des grandes agglomérations.

Notre agence est spacieuse, très agréable et facilement accessible en voiture. Nous accueillons tous les candidats et tous les employeurs, avec ou sans rendez-vous. Sans l’un et sans l’autre, nous ne vivons pas. Nous sommes proches l’ensemble de nos clients ce qui facilite nos visites hebdomadaires. Nous ne sommes pas là que pour faire de la prestation de services et la facturation. Nous faisons en sorte d’être réactives en permanence, et c’est sans doute ce qui fait la force de notre agence intérim à Berlaimont.

Actuellement, nous sommes trois salariées permanentes dans l’agence. Girl power ! (rires) Je suis accompagnée d’Aline depuis bientôt 2 ans et de Chloé depuis septembre, toutes deux chargées de recrutement. La réussite de mon agence, c’est ma réussite personnelle.

Quelles sont les spécialités de ton agence de recrutement à Berlaimont ?

Nous sommes une agence généraliste. Nous accompagnons des clients et des candidats dans les secteurs de l’industrie, du tertiaire et du bâtiment. Bien que notre cœur de business reste la plasturgie et l’agroalimentaire, nous tenons à cette multi-spécialité. C’est ce que nous faisons depuis 18 ans et c’est ce qui fait notre réputation aujourd’hui.

Nous travaillons donc essentiellement avec des artisans, TPE et PME locales qui, elles aussi, sont spécialisées dans un domaine d’activité comme l’agroalimentaire, la métallurgie, le bâtiment et les travaux publics.

Combien d’intérimaires déléguez-vous par semaine ? Avez-vous des CDI-I ?

En moyenne, nous avons 70 intérimaires au planning chaque semaine. Au plus fort de l’année, nous pouvons monter jusqu’à 90. Concernant les CDI-intérimaires, nous en comptons 7 et espérons en signer de nouveau dans l’année.

Dans notre agence intérim à Berlaimont, nous pouvons compter sur un vivier d’intérimaires fidèles depuis plus de 15 ans. Nous avons créé une véritable relation de confiance et les recevoir fait partie de la vie de l’agence. Nous mettons en avant la possibilité d’ouvrir un compte épargne temps, de bénéficier du comité d’entreprise et du parrainage.

 Êtes-vous en contact avec d’autres agences d’intérim du Groupe LIP ?

L’agence la plus proche de nous est celle de Mons, en Belgique. Nous n’avons donc pas les mêmes clients, ni les mêmes candidats. Quant à l’agence d’intérim à Lille, se situant à 100 km nous sommes sur des marchés différents ; nous pouvons difficilement nous aider mais la force du réseau LIP est un atout indéniable que je ne manque pas de mettre en avant en prospection ou auprès des candidats.

Comment se porte le marché de l’emploi à Berlaimont ?

Les besoins varient constamment, chaque journée est tellement différente ! Si on se donne les moyens de trouver des commandes et des candidats, on y arrive mais ça ne tombe pas du ciel. Il faut faire ses preuves ! Nous avons une vingtaine de commandes qui ne sont pas servies, sur lesquelles on travaille tous les jours afin de trouver les bons profils. Pour y parvenir, nous utilisons tous les outils mis à notre disposition : salons de l’emploi, sites emplois, partenariats, réseaux clients, parrainage

Quels sont les métiers en pénurie de profils selon toi ?

Plusieurs me viennent en tête, notamment dans le secteur industriel : tourneur fraiseur, électrotechnicien, soudeur, serrurier métallier, maçon, dessinateur industriel sont des exemples parmi tant d’autres. Globalement, ce sont tous les postes qualifiés qui sont victimes d’une pénurie de profils. Il faut dire que nous devons composer avec les grilles de salaire qui n’augmentent pas suffisamment aux yeux des candidats… Pour autant, je reste convaincue qu’en faisant appel à des personnes qui ont de la volonté et une motivation sans faille pour travailler, on réussit à apporter des solutions aux clients.

Quels types de contrats de travail proposez-vous aux candidats ?

Nous avons des CDI et CDD mais 90% de notre activité est liée à l’intérim. Dans l’agroalimentaire, nous avons des missions à la journée, voire à la semaine. Chaque mois, plusieurs de nos intérimaires qui ont fait leurs preuves sont embauchés en CDI ou CDD chez nos clients. Pour nous, c’est l’ultime récompense de notre travail !

Selon toi, pourquoi vos intérimaires choisissent de travailler en intérim ?

Les profils qualifiés veulent être libres et l’intérim est particulièrement adapté. Ils ne veulent pas s’engager, c’est un véritable choix, ils ne subissent pas la précarité. Pour eux comme pour les clients, le travail temporaire est utilisé comme période d’essai avant de s’engager sur le long terme. Le salaire comprenant les IFM et ICCP est aussi un argument de taille.

Que penses-tu de l’image de l’intérim ?

Quand je compare aujourd’hui à mes débuts, je dirai que nous sommes sur un recrutement différent par l’expérience requise et la durée des missions. On s’est recentré sur l’adaptabilité et le savoir-être. Je ne pense pas que l’intérim ait une mauvaise image car les entreprises y trouvent la flexibilité dont elles ont besoins, la possibilité de recourir à leurs besoins immédiats.

L’intérim permet aux intérimaires de se former pour évoluer ?

Oui, tout à fait. Dans notre agence d’intérim à Berlaimont, nous organisons de courtes formations tous les mois. Nous accompagnons nos intérimaires pour qu’ils montent en compétences. C’est un levier pour les fidéliser et les encourager à signer un CDI-intérimaire avec nous. Chaque année, nous utilisons l’intégralité de notre budget formation à bon escient.

Selon toi, l’intérim c’est une aventure tous les jours ou plutôt la routine ?

C’est une aventure de tous les instants, il n’y a rien de routinier dans notre métier. Je me fais un programme la veille… que je ne tiens jamais le lendemain (rires). Chaque cas est unique, nous devons constamment trouver des solutions adaptées. Nous devons faire preuve de beaucoup de souplesse et on y prend beaucoup de plaisir. Bien sûr, nous devons gérer des difficultés mais c’est le cas chez tous les employeurs.

La vie chez LIP est rythmée par les valeurs du Groupe à savoir la confiance, le professionnalisme et l’esprit d’équipe. C’est l’ADN des Lipiennes et Lipiens !

Personnellement, j’ai besoin de contacts humains et d’objectifs. Je souhaite dire que même en étant en campagne, on peut développer des activités professionnelles très variées et enrichissantes. Je vis les choses à fond depuis toujours, et cela ne change pas avec les années. Bref, je ne vois pas les semaines et les années passer. Pourvu que ça dure ! 😉

Recrutez avec LIP
Retour en haut