Agence intérim à Béziers : Vincent nous dit tout !

Direction le sud de la France pour rencontrer Vincent Laborde, directeur de l’agence intérim à Béziers. Chez LIP depuis 7 ans, il a gravi les échelons et s’est vu confier des responsabilités à la hauteur de ses ambitions, comme l’ouverture d’une nouvelle agence à Perpignan. Il revient sur son parcours, son quotidien et nous en dit plus sur le marché de l’emploi dans la région.

Peux-tu te présenter et nous en dire plus sur ton parcours ?

Bien sûr ! Je suis Vincent Laborde, je suis Nîmois et j’ai 35 ans. Concernant mes études, j’ai un DUT GEA (Gestion des entreprises et administrations) et une licence professionnelle dans le management opérationnel des entreprises.

Après mes études, je me suis associé avec un ami pour créer une société d’événementiel afin d’organiser un festival de manga à Nîmes. Malheureusement, nous nous sommes retrouvés en difficultés financières donc j’ai cherché un emploi pour remonter la pente. J’ai trouvé un poste de commercial dans les fenêtres puis je suis devenu vendeur de photocopieurs et logiciels auprès des professionnels. J’ai eu un bon tuteur qui m’a mis le pied à l’étrier mais ce métier ne me passionnait pas. Je souhaitais trouver un poste qui correspondait davantage à mes diplômes.

En faisant des recherches, je suis tombé sur une annonce pour un poste de chargé d’affaires dans une agence intérim à Béziers. A cette époque, nous sommes en 2015 et le Groupe LIP ne compte qu’une trentaine d’agences (contre 150 aujourd’hui, ndlr). Je postule et je passe deux entretiens, le premier avec Arnaud Dutroncy et le second avec Renaud Ponsot. Et voilà, c’est comme ça que je suis rentré chez LIP en septembre 2015.

Tu connaissais l’intérim avant de te lancer ?

Non, du tout ! Je ne savais pas ce que c’était l’intérim, je ne connaissais pas le poste de chargé d’affaires. Je n’y connaissais rien non plus aux métiers du BTP mais ça ne m’a pas fait peur. J’ai monté une entreprise, je l’ai coulée, je sais ce que représentent les efforts à fournir pour réussir, et je connais l’amertume de l’échec. Cette expérience m’a consolidé et j’étais prêt à relever des challenges, à savoir apprendre un métier, appréhender un secteur d’activité et ouvrir une nouvelle agence intérim à Béziers.

Tu es aujourd’hui directeur multisites, peux-tu nous expliquer ton évolution ?

En 7 ans de carrière chez LIP, je suis passé de chargé d’affaires à directeur d’agence puis à directeur multisites. Aujourd’hui, je dirige les agences de Béziers et Perpignan que nous venons d’ouvrir et qui, 9 mois plus tard, est à l’équilibre financier.

Je tiens à préciser que tout cela n’aurait pas été possible sans l’aide et le soutien de mes différents managers. Au démarrage, Arnaud Dutroncy m’a donné l’amour du métier et de l’entreprise qu’est LIP. Puis, pendant trois ans, j’ai acquis le sérieux, la méthodologie et le professionnalisme aux côtés de Virginie Monteiro, aujourd’hui responsable de la branche Bâtiment Industrie chez LIP. Enfin, Arnaud Labat a été un manager et meneur très sympathique, sérieux et professionnel. Grâce à eux, j’ai vraiment évolué professionnellement et personnellement.

Parle-nous un peu plus de ton agence intérim à Béziers 😊

L’ouverture de cette agence en septembre 2015 était une volonté de LIP. A l’époque, ils avaient déjà hésité avec Perpignan mais la proximité de la ville avec l’Espagne leur faisait peur, il était encore trop tôt pour se lancer. Sept ans plus tard, le projet est devenu réalité avec l’ouverture de la nouvelle agence intérim à Perpignan, spécialisée dans les métiers du BTP et de l’industrie elle aussi.

Pour en revenir à l’agence intérim de Béziers, je travaille avec Camille, chargée d’affaires experte. Depuis 6 ans qu’elle est à mes côtés, nous formons un binôme qui fonctionne parfaitement. Notre énergie est décuplée. Récemment, Lucie nous a rejoint au poste de chargée d’affaires. Ce trio que nous formons est une véritable force au quotidien.

Que peux-tu nous dire sur la localisation de l’agence ?

Nous sommes dans une petite ville donc les transports en commun sont limités. Nous n’avons pas de parking dédié à l’agence mais il est assez facile de se garer à proximité pour nous rendre visite. Notre agence est petite mais bien configurée. Elle est “cocooning”, familiale, à tel point que certains intérimaires nous disent “quand on est chez vous, on a le droit à un café et un petit mot gentil, on se sent comme à la maison”. C’est ça, l’esprit d’équipe chez LIP !

Quels sont les secteurs d’activité privilégiés de l’agence ?

Nous sommes spécialisés dans les métiers du bâtiment, des travaux publics et de l’industrie. Côté bâtiment, nous recherchons des professionnels du second œuvre, du gros œuvre et des espaces verts. Les électriciens, plombiers, maçons, plaquistes et peintres sont des profils particulièrement recherchés par nos clients de la région. Côté industrie, nous recrutons des soudeurs, chaudronniers et métalliers, entre autres.

Nous avons de nombreux postes à pourvoir en CDI, CDD et intérim à Béziers et les environs pour tous ces professionnels !

Combien d’intérimaires déléguez-vous par semaine en moyenne ?

Notre planning d’intérimaires varie chaque semaine mais en général, nous avons entre 115 et 120 intérimaires délégués chez nos clients. Nous comptons également 17 intérimaires en CDI-I dont un qui est chez nous depuis les débuts de l’agence, et en CDI-I depuis presque 4 ans ! Pour la plupart, ils sont électriciens, plombiers, maçons ou manœuvres.

Parlons du CDI-intérimaire justement. Comment ça fonctionne ?

Dans notre agence intérim à Béziers, nous proposons ce type de contrat de travail aux intérimaires qui font leurs preuves et en qui nous avons confiance. Certains de nos clients sont demandeurs, pour eux c’est l’assurance d’avoir quelqu’un pendant longtemps sans pour autant être leur employeur. Je trouve que ce contrat de travail s’est beaucoup démocratisé et on fait tout pour. En réunion clientèle ou en prospection, on en parle régulièrement, et on se rend bien compte que le CDI-I est de plus en plus connu. Pour nous, c’est un axe de différenciation qui séduit les clients, que ce soient les artisans ou les PME locales.

Vous arrive-t-il de travailler en collaboration avec d’autres agences LIP ?

Je suis très souvent en contact avec Marie-Lise de l’agence de Montpellier. On se connaît depuis que je suis arrivé chez LIP donc on a l’habitude de s’échanger beaucoup d’informations. En 2023, je vais développer les relations entre l’agence intérim de Béziers et celle de Perpignan. Tout le monde se connaît mais il n’y a pas encore de véritable synergie, ce n’est qu’une question de temps 😉

Comment se porte le marché de l’emploi en intérim à Béziers ?

C’est une ville de taille moyenne avec 77 000 habitants et nous comptons beaucoup d’entreprises du bâtiment et de l’industrie. Il y a vraiment de belles opportunités à saisir pour les candidats dans la région. Notre agence intérim à Béziers est déjà bien connue sur le marché, à tel point que d’anciens intérimaires rappellent souvent pour savoir si nous avons quelque chose pour eux.

Constates-tu une pénurie de profils sur certains métiers ?

Tous les métiers sont pénuriques mais je déteste la phrase « je ne trouve pas de candidats ». Oui, c’est difficile mais quand je regarde le nombre de nouveaux candidats inscrits dans l’agence chaque mois, entre 10 et 15, on ne peut pas dire qu’il n’y a pas de candidats. Ce n’est pas toujours évident, surtout sur des postes qualifiés, mais quand on cherche on finit toujours par trouver.

Pour moi, il existe des solutions, des leviers à activer pour répondre aux besoins des candidats et des entreprises. Quand un client me demande un plombier, je ne m’arrête pas à sa demande. Je le questionne sur les tâches, les missions confiées, car très souvent les clients surévaluent leur besoin en compétences. Je n’hésite alors pas à proposer un profil moins expérimenté, mais pour lequel je pressens un bon état d’esprit.

Petite anecdote : je me souviens que ma collègue Camille avait délégué un chauffeur PL de métier, sur une mission de menuiserie parce qu’il « savait tenir une visseuse ». 9 mois plus tard, le client l’embauchait, très content de cette délégation.

Y a-t-il des profils plus faciles à trouver que d’autres ?

Non, je dirais que tout dépend les affinités que vous avez avec tel ou tel métier. Néanmoins, tous les mois, je constate que sur l’agence nous trouvons des plombiers, des électriciens, des maçons… Encore une fois, tout dépend de l’état d’esprit dans lequel on se place, et pour ma part je préfère voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide.

Quels types de contrats de travail proposez-vous ?

Nos clients ont conscience qu’on ne fait pas que de l’intérim mais cela reste notre principale activité. Quand l’opportunité se présente, on sait placer nos candidats en CDI ou CDD. Nous nous adaptons aux besoins de nos clients et aux attentes de nos candidats.

Selon toi, pourquoi l’intérim est une bonne alternative ?

Je pense que l’intérim a retrouvé des valeurs humaines et les intérimaires sont parfois mieux respectés et considérés que les salariés embauchés en CDI ou CDD dans les entreprises. Chez LIP, les intérimaires savent qu’ils peuvent compter sur nous et qu’ils ne sont pas des numéros. Psychologiquement, le fait qu’ils peuvent changer de société leur permet de rester plus longtemps chez nous. Avec la crise sanitaire, les salariés ont besoin de changements et l’intérim répond à cela.

Pour les clients qui veulent une masse salariale variable, l’intérim est idéal. Nombreuses sont les sociétés qui ne veulent pas embaucher en raison de tout ce qui se passe en ce moment, que ce soit à l’échelle nationale ou internationale. En faisant appel à des intérimaires, ils sont plus flexibles et finalement, ils se rendent compte que l’intérim n’est pas si cher que ça, par rapport à une embauche surtout quand elle est ratée.

Selon toi, l’intérim c’est une aventure tous les jours ou plutôt la routine ?

Ça dépend. Quand j’étais directeur d’agence, chaque jour était une routine. Je sentais que j’avais besoin d’un nouveau challenge à relever. J’en ai parlé à mon responsable et j’ai eu une nouvelle opportunité. Depuis que je dois développer l’agence de Perpignan, je ne suis clairement plus dans une routine. J’ai repris goût à l’effort, à la conquête, et c’est ce qui me plaît.

Pour moi, LIP, c’est l’aventure de ma jeune carrière professionnelle. J’ai pu évoluer professionnellement, avec des managers qui m’ont tous apporté différentes compétences et connaissances devenues essentielles dans mon quotidien. Grâce à LIP, j’ai pu acheter ma maison, je suis sorti de la galère financièrement et aujourd’hui je peux faire des projets personnels. Je dois beaucoup à LIP et ce n’est pas fini !

Recrutez avec LIP
Retour en haut