Bruno, 34 ans de carrière, nous parle de son agence intérim à Paris

Aujourd’hui nous vous emmenons à la rencontre de Bruno MEZIAT, figure historique de LIP. Il revient sur ses 34 ans de carrière dans l’intérim et sur l’activité de l’agence LIP Paris Berthier, principalement spécialisée dans la sécurité incendie et les échafaudages. Évolutions du travail temporaire, relation avec les clients et lien avec les intérimaires, Bruno nous dit tout ! Découvrez son interview.

Bonjour Bruno ! Peux-tu nous parler de ton parcours professionnel ?

Je m’appelle Bruno, j’ai 59 ans. J’ai un niveau Bac mais j’ai arrêté les études à 17 ans. J’ai travaillé pendant un an dans une société de vente d’extincteurs en tant que commercial, puis je suis parti une année à l’armée à l’âge de 18 ans. Après ça, je me suis inscrit en intérim à Tours. J’ai été employé de bureau et releveur de compteurs pendant 2 ans chez EDF dans l’Indre-et-Loire, avec ma petite camionnette. Ils ont voulu m’embaucher mais ça ne me plaisait pas plus que ça, alors j’ai refusé. J’avais un copain qui était saisonnier en station de ski et je l’ai suivi, à côté de Gap. Je travaillais en station l’hiver, et l’été je louais des planches à voile sur l’ile-de-Ré. On donnait aussi des cours.

Au bout de 3 ans, j’en ai eu assez et je suis venu sur Paris pour trouver du travail. J’ai trouvé une agence intérim qui cherchait un assistant, celle où je suis aujourd’hui. On m’a embauché en mai 1989. On a été racheté par un autre groupe d’intérim en 2000 puis, par le Groupe LIP en janvier 2017. Cela fait maintenant 34 ans que je travaille dans la même agence. J’ai suivi des formations dans les années 90 pour devenir commercial et j’ai développé l’activité sur la protection incendie sprinkler à l’agence d’intérim Paris Berthier.

Quelle est l’histoire de cette agence intérim à Paris ?

Il y avait deux agences d’intérim complémentaires jusqu’en 2017. Une fois rachetées par LIP, elles ont fusionné pour devenir l’agence d’intérim Paris Berthier. Nous sommes hébergés au 1 bis, l’équipe est composée de 2 secrétaires commerciales, Evelyne et Odile, et 2 commerciaux, Manuel et Bruno.

Quelles sont les spécialités de l’agence d’intérim Paris Berthier ?

Nos deux principales activités sont donc la sécurité incendie, avec la pose de sprinklers, et l’échafaudage. Nous avons 120 intérimaires en poste dans ce secteur. On peut le dire : que notre agence intérim à Paris Berthier tourne plutôt bien. On est une agence très spécifique. Le sprinkler, je suis le seul dans le groupe à en faire et peut-être même dans l’intérim en général ! Je suis reconnu dans ce milieu et ma particularité est que je travaille dans toute la France, du nord au sud, de l’est à l’ouest.

L’agence d’intérim Paris Berthier est connue principalement par le bouche-à-oreille. Mais depuis l’année dernière, je suis confronté à une pénurie de personnel. Je démarche peu de nouveaux clients, la plupart travaillent avec notre agence depuis longtemps, certains sont même devenus des amis. Et malgré les différents outils que nous avons pour recruter, j’ai malheureusement beaucoup de demandes des entreprises mais de moins en moins de candidats disponibles.

Il s’avère que les profils de monteurs sprinklers sont très recherchés sur le marché de l’emploi. Nos clients emploient les candidats en intérim pendant un an, l’agence d’intérim Paris Berthier leur fait passer la formation CACES/nacelle, et lorsque les intérimaires sont opérationnels et formés, ils sont embauchés par l’entreprise utilisatrice. Il faut donc constamment renouveler ce vivier de profils et c’est parfois difficile.

Heureusement nous proposons aussi du placement CDI. Assez peu dans le sprinkler, mais beaucoup en échafaudage. L’agence compte actuellement 19 CDI-TT. Il y a quelques années, on avait convenu avec nos commerciaux de présenter le CDI aux intérimaires et on en signe de nouveaux régulièrement. Cela nous permet de fidéliser les intérimaires et de garder les profils qualifiés.

Les métiers recherchés par notre agence d’intérim Paris Berthier :

  • Monteur sprinkler H/F ;
  • Monteur échafaudeur H/F ;

Selon toi, pourquoi vos intérimaires choisissent de travailler en intérim ?

Le travail en intérim est plus valorisé qu’auparavant. Une agence spécialisée comme celle de Paris Berthier propose de plus en plus d’avantages comme le CDI-intérimaire, qui procure une sécurité de l’emploi. Auprès des entreprises, l’image de l’intérim a évolué dans le bon sens. Les clients connaissent notre sérieux. Ils savent qu’ils peuvent nous faire confiance.

Tu as une belle carrière dans l’intérim, as-tu constaté des transformations ?

Moi qui suis un ancien de l’intérim, je trouve que le monde du travail temporaire change. Par exemple, il y a beaucoup plus de démarches administratives qu’il y a 30 ans. L’intérim est beaucoup plus encadré. Le rapport au travail s’est modifié aussi. En revanche la prospection n’a pas changé. Les méthodes commerciales restent les mêmes. Et les process aussi.

Avec l’évolution de notre métier et de l’informatique, on converse peut-être moins qu’avant. Il y a moins d’appels directs, moins de rencontres avec les intérimaires du fait des nouveaux moyens de communication. Il y a quelques années, tous les intérimaires venaient à l’agence le vendredi et ce n’est plus vraiment le cas. Bien sûr, on reste toujours en contact par téléphone avec nos monteurs et échafaudeurs. Le relationnel est un aspect important du métier. C’est fondamental pour fidéliser les intérimaires.

Pour toi, l’intérim c’est une aventure tous les jours ou plutôt la routine ?

Dans notre métier on ne fait jamais la même chose. Chaque jour est différent. L’intérim ce n’est pas un domaine dans lequel on s’ennuie. J’exerce le métier de commercial en recrutement depuis 34 ans et c’est une profession que j’aime toujours autant. Les années passent vite, il faut que l’agence reste pérenne. Il nous faudra des petits nouveaux pour rejoindre la maison LIP et reprendre le flambeau.

Recrutez avec LIP
Retour en haut