Pourquoi les salariés cadres sont nombreux à changer d’emploi ?

Il y a quelques semaines, l’APEC a publié son baromètre annuel concernant la mobilité des salariés cadres en 2023. Qui sont les plus concernés ? Pour quelles raisons souhaitent-ils changer d’entreprise et/ou de poste ? Toutes les réponses dans notre nouvel article !

La mobilité interne des salariés cadres en 2023

Sur la totalité des salariés cadres interrogés dans le cadre du baromètre de l’APEC, ils sont 22% à avoir connu une mobilité interne en 2022. Dans 9% des cas, elle est liée à une promotion hiérarchique ou à une orientation vers un autre métier et dans 14% des cas, elle s’est effectuée au niveau d’un département, d’un service ou est provoquée par une réorganisation ou de nouvelles missions confiées.

On observe également une différence en fonction de l’âge des employés ; plus les salariés cadres sont jeunes, plus ils bénéficient de changement en interne (56% pour les moins de 30 ans, 23% pour les 50 ans et plus).

Enfin, la mobilité interne est plus élevée dans les entreprises de plus de 50 salariés en raison des nombreuses opportunités d’emploi qui s’offrent à eux. Il semblerait que les employeurs commencent à prendre conscience des compétences de leurs salariés et ouvrent plus facilement la porte aux changements de poste à leurs collaborateurs.

Pour quelles raisons les salariés cadres changent-ils d’emploi en interne ?

Prendre la décision de quitter une entreprise ou de changer de poste de travail n’est pas toujours facile. Il y a plusieurs raisons. D’après le baromètre de l’APEC, 16% des personnes interrogées ont choisi de bouger pour gagner en responsabilité, 15% n’avaient pas le choix, 13% répondaient à une opportunité, et 12% souhaitaient augmenter leur niveau de compétences.

En 2022, 22,2% des salariés cadres ont connu une mobilité interne, soit une hausse de +1,4% par rapport à l’année précédente. Il s’agit du taux le plus élevé depuis le début de la mesure en 2009.

Les salariés cadres et la mobilité externe en 2023

En 12 mois, 8,4% des cadres ont changé de poste ou d’entreprise, contre 6,7% en 2016. On observe une disparité entre les salariés de moins de 30 ans (23%) et ceux âgés de 50 ans et plus (4% seulement). Cela s’explique notamment par les nombreux contrats courts signés par les jeunes actifs, quel que soit le secteur d’activité. On comprend alors pourquoi, parmi les raisons qui ont poussé les salariés à changer d’emploi, le fait de ne pas avoir eu d’autre choix est cité par 18% des répondants. De plus, 14% ont souhaité quitter un environnement de travail difficile et 12% ont préféré une augmentation de leurs revenus.

Comment les salariés cadres ont-ils engagé leurs démarches de mobilité externe ?

Il existe plusieurs façons de quitter une société lorsqu’on occupe un poste de cadre. Parmi les personnes interrogées, 44% ont démissionné, 19% ont vu leur CDD prendre fin, 15% ont obtenu une rupture conventionnelle et 7% ont mis fin à leur période d’essai.

Au total, 58% des salariés cadres sont à l’initiative de leur changement d’entreprise, ce qui prouve que ces professionnels ont la volonté de maîtriser leur vie active.

Le saviez-vous ?

Un fait amusant sur l'intérim est que le terme lui-même vient du latin "interim", qui signifie "pendant ce temps". L'idée derrière l'intérim est donc de fournir une solution temporaire pendant que l'on cherche quelque chose de plus permanent. Cela reflète la nature flexible et adaptable du travail intérimaire, qui peut être une option idéale pour ceux qui cherchent des opportunités professionnelles ponctuelles ou temporaires.

Quelques salariés cadres veulent rester dans leur entreprise

Les salariés cadres de tous les secteurs d’activité sont concernés par l’envie d’une mobilité interne. En revanche, c’est l’industrie qui l’emporte avec 48%, suivi par les services (41%), puis par la construction (38%) et par le commerce avec 35% des intentions de mobilité.

Enfin, quant aux raisons qui poussent les salariés à changer de poste de travail, elles sont variées :

  • 61% souhaitent développer de nouvelles compétences
  • 55% visent l’augmentation de salaire
  • 40% désirent découvrir un autre métier, d’autres tâches et missions
  • 35% aspirent à plus de responsabilités
  • 24% misent sur les futures opportunités dans leur entreprise actuelle

Changer de société ? Les salariés-cadres y pensent sérieusement

Les intentions de mobilité externe dans un délai de 3 ans semblent nombreuses dans les esprits des salariés cadres dans tous les secteurs d’activité. En revanche, les employés de moins de 30 ans sont plus nombreux (62%) à vouloir changer d’entreprise que les plus de 50 ans (23%).

Concernant les domaines professionnels, les salariés du commerce sont 41% à penser quitter leur société d’ici 2025, 40% dans les services, 37% dans l’industrie, et 34% dans la construction.

Là encore, les motivations sont différentes en fonction des personnes. Par exemple, 45% d’entre elles souhaitent découvrir de nouveaux horizons, 37% évoquent une évolution impossible dans leur entreprise actuelle et 31% font face à des conditions de travail trop éprouvantes.

Cabinet de recrutement pour salariés cadres supérieurs et cadres dirigeants

Chez LIP, pour répondre aux attentes des salariés cadres à la recherche d’un emploi, nous avons créé le cabinet de recrutement COMEXX. Nos professionnels du recrutement vous accompagnent tout au long de votre projet et garantissent une prestation personnalisée. Nous recherchons régulièrement des ingénieurs en télécom, des auditeurs, des responsables de centre de profit, des experts-comptables ou encore des managers.

Vous êtes salarié(e) cadre et recherchez un emploi près de chez vous ? Consultez toutes les offres d’emploi sur notre jobboard !

Recrutez avec LIP
Retour en haut