Grâce à votre permis poids lourd, devenez chauffeur routier en France !

Vous rêvez de conduire de gros engins sur les routes de France ou sur des chantiers BTP ? Pour cela, vous devez obligatoirement obtenir le graal, à savoir le permis poids lourd, aussi appelé “permis C”. Votre site d’emploi préféré vous dit tout à son sujet.

Les offres d’emploi pour conducteurs d’engins ou chauffeurs routiers professionnels

De nombreux hommes et femmes ont fait le choix de passer leur temps sur les routes, au volant de véhicules imposants et à la mécanique incroyable. Nous parlons bien évidemment des chauffeurs PL et des chauffeurs SPL, ces conducteurs que nous croisons sur les autoroutes de France chaque jour. Pour exercer ces professions particulières, ils doivent posséder un permis poids-lourd (permis C et ses variantes).

Dans le secteur du BTP, les conducteurs d’engins ont également pour mission de manœuvrer des véhicules de chantier aux nombreuses capacités. Bulldozer, grues ou encore pelleteuse sont autant de machines requérant un permis de conduire spécifique, que l’on appelle “CACES” (certificat d’aptitude à la conduite en sécurité). S’il diffère du permis poids-lourd, il s’avère obligatoire pour exercer le métier de conducteur d’engins.

Vous souhaitez devenir chauffeur PL ou SPL ? Découvrez toutes nos opportunités professionnelles à pourvoir en CDI, CDD ou intérim sur notre site d’emploi !

Quels sont les différents permis poids-lourd ?

Pour les véhicules dédiés au transport de marchandises, il existe cinq permis poids-lourd différents. Découvrez ici les particularités de chacun d’entre eux afin de faire le bon choix au moment de vous lancer dans la conduite de ces engins hors du commun.

Les permis C et CE pour transporter une petite remorque

Votre permis poids-lourd C vous permet de conduire des véhicules isolés dont le PTAC (poids total autorisé en charge) est supérieur à 3,5 tonnes et comportant 9 places assises maximum (conducteur compris). Avec ce permis, il est aussi possible de tracter une remorque dont le PTAC n’excède pas 750 kg.

Quant au permis CE, il vous autorise à conduire un ensemble de véhicules dont le premier appartient à la catégorie C. Vous pouvez y ajouter une remorque de plus de 750 kg.

Les permis C1 et C1E pour des véhicules de plus de 3,5 tonnes

D’une part, le permis poids lourd C1 permet de conduire des “véhicules isolés dont le PTAC est compris entre 3,5 tonnes et 7,5 tonnes et comportant 9 places assises maximum (conducteur compris)”. Grâce à cette licence de conduite, il est également possible de tracter une remorque dont le PTAC n’excède pas 750 kg.

D’autre part, le permis C1E est réservé aux conducteurs d’un ensemble de véhicules dont le premier appartient à la catégorie C1. Une remorque ou une semi-remorque supplémentaire peut être attelée au véhicule, seulement si son poids n’excède pas 750 kg. Au total, le véhicule conduit ne doit pas dépasser un PTAC de 12 tonnes.

Le saviez-vous ?

Un fait amusant sur l'intérim est que le terme lui-même vient du latin "interim", qui signifie "pendant ce temps". L'idée derrière l'intérim est donc de fournir une solution temporaire pendant que l'on cherche quelque chose de plus permanent. Cela reflète la nature flexible et adaptable du travail intérimaire, qui peut être une option idéale pour ceux qui cherchent des opportunités professionnelles ponctuelles ou temporaires.

Quant aux permis C1(97) et C1E(97), ils concernent plus particulièrement les conducteurs de gros camping-cars et les artisans.

Combien coûte le passage du permis poids-lourd ?

Le permis B est un investissement important pour un jeune majeur ou pour ses représentants légaux. Pourtant, il est souvent indispensable de le posséder pour se déplacer ou pour trouver un emploi. Le coût du permis B varie en fonction des villes où vous le passez mais en moyenne, il faut dépenser la somme de 1 800 euros (code compris).

En ce qui concerne les permis poids-lourd, là aussi votre portefeuille va chauffer ! Le coût de votre sésame varie entre 2 300 et 2 900 euros, sans oublier le passage du code si le vôtre est trop ancien (30 euros). Pour obtenir la qualification de conducteur routier, vous devez également passer ce que l’on appelle la FIMO (formation initiale obligatoire). Son prix est en moyenne de 2 500 à 3 000 euros. Au total, vous devrez débourser jusqu’à 6 000 euros pour pouvoir conduire de gros engins de chantier ou des camions de transporteurs.

Le montant trop élevé du permis poids-lourd vous empêche de réaliser votre rêve ? Utilisez votre compte personnel de formation (CPF) pour financer tout ou partie de votre formation !

Les détails de la formation aux permis poids-lourd

Contrairement au permis de conduire classique, les différents permis poids-lourd ne peuvent être obtenus qu’en suivant une formation auprès d’une école de conduite spécialisée. Une partie théorique et une partie pratique sont enseignées aux futurs chauffeurs.

La formation théorique pour obtenir le permis C

Pour espérer décrocher le permis poids-lourd, vous devez avoir au moins 17 ans. C’est à partir de cet âge que vous pouvez passer le code de conduite lié au transport de marchandises, qui est identique à celui du permis B. Si vous possédez un autre permis de conduire depuis moins de cinq ans, vous n’avez pas besoin de repasser le Code de la route.

Rappelons que le code routier s’obtient auprès d’une école de conduite comme il en existe dans toutes les villes de France. Vous avez la possibilité de vous entraîner en ligne grâce à des plateformes digitales ou dans les locaux de votre école, avec un boîtier numérique (ou une feuille de papier pour les moins modernes). Au total, vous devez répondre à 40 questions portant sur onze thèmes différents dont l’écoconduite, les règles de priorité, la signalisation ou encore le stationnement. Pour obtenir le code, vous devez faire 5 fautes maximum. Au delà, vous devrez trouver une nouvelle date pour le repasser.

La formation pratique aux permis poids-lourd

Après la partie théorique, place à la formation pratique ! Tout au long de votre apprentissage, un livret vous est remis pour contrôler votre progression. Votre moniteur note les points abordés et ceux à perfectionner lors des prochaines séances.

Dans ce livret personnel, cinq grilles correspondent aux principales compétences à acquérir pour obtenir le permis poids-lourd. Voici les thématiques concernées :

  • Maîtriser le maniement du véhicule ou de l’ensemble dans un trafic faible ou nul ;
  • Effectuer les vérifications courantes de sécurité du véhicule ou de l’ensemble ainsi que les exercices de maniabilité ;
  • Appréhender la route en fonction du gabarit du véhicule ou de l’ensemble dans des conditions normales de circulation ;
  • Circuler dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers ;
  • Pratiquer une conduite autonome, sûre et économique.

Une fois que votre moniteur estime que vous avez rempli toutes les cases, il vous présente aux épreuves hors circulation et en circulation du permis poids-lourd.

En quoi consistent les épreuves pratiques hors et en circulation ?

Pour décrocher votre permis C (et ses variantes), vous passez ce que l’on appelle une “épreuve hors circulation”, ou “épreuve plateau”. Elle permet d’évaluer vos savoirs et vos savoir-faire comme la réglementation des transports, le Code de la route, la sécurité routière ou encore les manœuvres. Cet examen dure environ 40 minutes et est composé d’une interrogation écrite et de vérifications courantes de sécurité.

L’épreuve en circulation pour obtenir le permis poids-lourd

Quel que soit le type de permis poids lourd que vous souhaitez posséder, l’épreuve en circulation dure entre 40 et 60 minutes. Pour réussir l’examen, vous devez obtenir au minimum 17 points sur 28 et ne pas commettre une faute éliminatoire (priorité à droite non respectée par exemple).

Au cours de cette ultime épreuve, votre inspecteur évalue vos aptitudes à circuler en toute sécurité. Il est attentif aux vérifications et contrôles effectués avant le démarrage du véhicule et observe votre comportement tout au long du trajet.

Le certificat d’examen du permis poids-lourd est valable 4 mois

Le résultat de votre épreuve pratique n’est pas communiqué oralement par l’inspecteur à la fin de l’examen. Vous devez vous connecter sur le site de la Sécurité routière dans un délai de 48 heures après l’épreuve pour savoir si vous avez obtenu le permis poids-lourd.

Si le résultat est favorable, vous pouvez télécharger votre certificat d’examen du permis de conduire. Il remplace le permis officiel pendant 4 mois à partir du jour de l’examen, en attendant de recevoir le vrai document.

Les conditions d’accès aux permis poids-lourd

Pour devenir conducteur d’engin ou chauffeur routier, il existe des formations professionnelles d’un niveau CAP, bac pro ou encore un titre professionnel. Si vous êtes dans l’un de ces cursus, vous pouvez passer vos permis poids-lourd. Renseignez-vous auprès de votre établissement pour connaître les modalités.

Si vous n’avez pas suivi ces études, vous devrez attendre l’âge de 18 ans pour les permis C1 et C1E, et avoir en votre possession le permis B ou le C1. Concernant les permis C et CE, ils ne vous seront accessibles qu’à partir de 21 ans et seulement si vous avez déjà le permis B ou C.

D’après les derniers chiffres publiés sur le site de la Sécurité routière, 75 969 candidats se sont présentés à l’épreuve hors circulation des véhicules lourds dans l’objectif de décrocher un permis C, CE ou D. 53 333 candidats se sont présentés à l’examen en circulation des véhicules, et 41 953 ont obtenu un résultat favorable à la suite des épreuves de conduite, parmi eux 54% ont obtenu leur permis C, 32% le permis CE et 13% le D, D1 ou DE.

Recrutez avec LIP
Retour en haut