Emploi saisonnier : une aide exceptionnelle de 150 euros minimum pour les salariés du secteur agricole

Le mardi 23 juin 2020, le ministère de l’Agriculture et l’organisme Action Logement vont verser une aide de 150 euros aux salariés en emploi saisonnier pendant la crise sanitaire afin de les aider à payer leur loyer. Découvrez comment bénéficier de cette aide exceptionnelle.

De nombreux emplois saisonniers à pourvoir malgré les circonstances

Sur Groupe LIP, près de 2 000 offres d’emploi sont à pourvoir en CDI, CDD et intérim dans tous les secteurs d’activité et partout en France. Que vous soyez un professionnel du BTP, de l’Industrie, du Tertiaire ou encore du Transport des emplois durables ou saisonniers n’attendent que vous ! N’attendez plus pour envoyer votre candidature et décrochez un nouveau job près de chez vous.

Habituellement, la période estivale est propice aux recrutements de saisonniers pour les établissements hôteliers et les restaurants. En raison des mesures toujours en vigueur, les dirigeants de ces entreprises proposent des missions de courte durée mais renouvelables.

En revanche, dans le secteur agricole et des espaces verts, les offres d’emploi pour saisonniers sont nombreuses. La saison des moissons, des cueillettes ou encore de l’entretien des espaces verts est officiellement arrivée avec l’été ! Profitez de cette période particulière pour travailler en pleine nature et venir en aide aux agriculteurs.

Les conditions pour percevoir l’aide de 150 euros

Pour bénéficier des 150 euros, les personnes en emploi saisonnier pendant la crise du Covid-19 doivent posséder un bail ou une convention d’occupation permettant de prouver qu’ils ont dû payer un loyer pendant leur mission saisonnière. Cette aide est accessible aux “salariés des entreprises du secteur agricole quelles que soient l’ancienneté, la durée et la nature de leur contrat de travail, exerçant une activité saisonnière”.

Les saisonniers pourront percevoir l’aide à plusieurs reprises dans la limite de 600 euros, s’ils en font la demande auprès de l’organisme Action Logement (anciennement appelé 1% Logement). Au total, Action Logement prévoit de mobiliser “une enveloppe de 6 millions d’euros pour ce dispositif soutenu par le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation”.

Une aide pour récompenser le travail accompli par les saisonniers

Tout au long de la crise sanitaire, les Français ont cherché des moyens simples de se nourrir sans devoir arpenter les rayons des magasins de la grande distribution. Les producteurs locaux ont alors vu leurs commandes explosées, provoquant parfois même des problèmes logistiques en raison du manque de personnel saisonnier. Mais c’était sans compter sur la motivation de personne sans emploi ou au chômage partiel qui, plutôt que d’attendre que le temps passe, ont souhaité venir en aide aux agriculteurs près de chez eux. Ainsi, le nombre d’offres d’emploi saisonnier a augmenté significativement pendant la crise du Covid-19.

L’aide versée par Action Logement avec l’accord du ministre de l’Agriculture a donc pour objectif de récompenser (un peu) les salariés saisonniers qui ont travaillé tout au long du confinement dans les secteurs agricole et agroalimentaire.

Un remboursement de l’emprunt immobilier pour les salariés agricoles

En plus de cette aide, Action Logement propose aux salariés saisonniers de profiter du remboursement de leur emprunt immobilier ou du paiement de leur loyer. Il s’agit là d’une aide forfaitaire d’un montant de 150 euros mensuels versée pendant deux mois maximum (soit 300 euros). Ce dispositif s’adresse aux salariés confrontés à une baisse de revenus d’au moins 15% et ceux qui perçoivent une rémunération inférieure à 1,5 fois le Smic. Une enveloppe de 100 millions d’euros doit être débloquée à ce sujet.

Le saviez-vous ?

Un fait amusant sur l'intérim est que le terme lui-même vient du latin "interim", qui signifie "pendant ce temps". L'idée derrière l'intérim est donc de fournir une solution temporaire pendant que l'on cherche quelque chose de plus permanent. Cela reflète la nature flexible et adaptable du travail intérimaire, qui peut être une option idéale pour ceux qui cherchent des opportunités professionnelles ponctuelles ou temporaires.

Pour Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture, “durant cette crise sanitaire, le travail quotidien et l’engagement des salariés du monde agricole ont permis de faire tenir notre chaîne alimentaire dans tous les territoires. Il était normal, qu’avec Action Logement, nous puissions accompagner l’accès à l’hébergement pour favoriser l’emploi de ses salariés”.

Recrutez avec LIP
Retour en haut